Hannah Et Ses Sept Fils

Commentaires et examens

Stats:
Vues: 3380
Téléchargés: 456

Rated 6 times
Add this file to your personal library.

Avez-vous tèlècharger ce fichier et avez-vous quelque chose à partager?
C'est l'endroit!

Details du fichier:

Type de ressource: Histoire dans: French

Ans 6 - 15

Taille du groupe 5 - 20

Temps estime: 15 minutes

Pour plus de détails...

Descargar

Les enfants et Hanoukk3.doc (58 KB)

 


Contenu de la ressource

Conte : Hannah et ses sept fils

À lépoque de l'histoire de Hanoukka, vivait une femme, Hanna, qui avait sept fils. Dès leur plus jeune âge, elle leur avait appris à aimer Dieu de tout leur cœur et à accomplir les Mitsvot dans toutes les situations, même si cela était difficile.

Et voilà qu'arriva le méchant roi Antiochus qui émit de terribles décrets. Il voulait forcer les Juifs à servir des idoles et à s'incliner devant elles.
Il envoya des soldats chercher Hanna et ses sept fils. Antiochus commença par l'aîné :
Prosterne-toi devant cette statue ! ordonna-t-il !
Le grand fils refusa et dit : Il est écrit dans
la Torah : Je suis l'Eternel, ton Dieu, il n'y a donc point d'autres dieux. Je ne me prosternerai pas ! . Sur l'ordre du roi, les gardes le prirent et le tuèrent.

Le cruel souverain appela le deuxième fils et lui dit : Prosterne-toi devant cette statue ! . Le jeune garçon lui répondit : Il est écrit dans la Torah : tu n'auras pas d'autres dieux que moi. Il nous est interdit de nous incliner devant une idole ! . On le fit sortir et on le tua, lui aussi.

Antiochus convoqua le troisième enfant de Hanna : Prosterne-toi devant cette statue ! lui ordonna-t-il ! Le garçon lui rétorqua : Il est écrit dans la Tora : tu ne te prosterneras point devant un autre dieu. Jamais je ne le ferai ! . On le mit à mort, lui aussi.

Antiochus s'adressa ainsi au quatrième fils : Regarde ce qui est arrivé à tes frères, qui n'ont pas voulu se prosterner devant l'idole. Prosterne-toi et aucun mal ne te sera fait . Jamais ! s'écria le quatrième. Les soldats le tuèrent immédiatement.

Antiochus ordonna au cinquième fils : Tu dois m'obéir ! Prosterne-toi devant cette idole ! Mais l'enfant courageux lui dit : Il est écrit dans la Torah: Dieu est l'Eternel dans le ciel et sur la terre, il n'y en a pas d'autre. Je refuse de me prosterner devant cette statue ! On le fit sortir pour l'exécuter.

Antiochus demanda au sixième fils : Fais-moi plaisir, prosterne-toi juste une fois devant cette idole ! Le petit garçon lui répondit : Il est écrit dans la Torah Ecoute Israël, l'Eternel est notre Dieu, lEternel est UN ! Je ne me prosternerai pas ! . On le tua, lui aussi.

Finalement, le roi fit appeler le septième fils, auquel il ordonna une fois de plus :
Prosterne-toi devant cette statue ! . Mais le petit dernier était aussi courageux que ses frères. Non et non ! On n'a pas le droit de se prosterner devant une idole!
Antiochus regarda le tout jeune enfant qui se tenait sans peur devant lui et se dit :
Comment ! Un bébé de deux ans me tient tête, quel ridicule . Il s'adressa alors à lui d'une voix douce en voulant l'amadouer : Viens, mon petit, tu es si jeune pour mourir, écoute-moi ! Si tu fais ce que je te dis, tu deviendras un grand prince. Je vais juste jeter ma bague au pied de l'idole et tu vas simplement me la ramasser. Méchant roi, lui dit le petit garçon. Tu veux que je fasse semblant de me prosterner pour que tout le monde croie que je t'ai obéi ? Non ! Je ne veux nobéir qu'à Dieu ! Il est, lui, le plus grand de tous les rois ! Le cruel Antiochus ordonna alors de le tuer également !

Avant qu'on ne le prenne, Hanna, sa courageuse mère, l'embrassa en pleurant et dit : Mes enfants, mes enfants ! Quel immense mérite vous avez acquis en sacrifiant ainsi votre vie pour Dieu !

Lorsque Hanna mourut peu après, elle aussi, une voix se fit entendre du ciel et proclama :
La mère des fils est bienheureuse ! Le méchant Antiochus fut frappé d'une terrible punition et mourut dans d'atroces souffrances.
Mais quelle grande récompense Hanna et ses sept fils reçurent dans le Gan Eden, parmi tous les grands Tsadikim, pour avoir sanctifié le Nom Divin !

Ce compte est tiré du livre La ronde de lannée paru aux Editions LArche du livre. Disponible dans les librairies juives



Les ressources relatées peuvent etre trouver sous:
» All > Le calendrier juif > Hanouka
Visitor Comments: